Simon le Zelote

Simon le Zélote

Simon le Zélote ou saint Simon le Cananéen est un juif probablement originaire de Béthanie (village de Judée). Il est le 8ème apôtre de Jésus mais également le plus âgé. Il est surnommé « le Zélote » par Luc et « le Cananéen » par Mattieu et Marc, ce qui permet de le distinguer de l’apôtre Simon-Pierre.

On présume qu’il serait un ancien zélote c’est-à-dire faisant partie d’un groupe extrémiste du Ier siècle, incitant les judéens à se rebeller activement contre l’Empire Romain. Si ce n’est pas le cas, ce surnom lui aurait peut-être été attribué en raison du caractère exclusif dont il fait preuve concernant la religion.

Avec le Christ, Simon le Zélote découvrit l’universalité de l’amour de Dieu. Il sera d’ailleurs témoin de plusieurs étapes dans la vie de Jésus : la Cène, mais aussi de la Résurrection, l’Ascension puis la Pentecôte.

Jésus, s’exprimant à Simon et à Jude aurait dit « Viens, Simon qui n’as pas eu de fils. Viens Jude, qui perd ton père pour mon amour. Je vous unis dans un même sort », liant ces deux amis.

Selon la tradition chrétienne, Simon le Zélote serait d’abord parti en missionnaire afin d’évangéliser l’Égypte et les Berbères. Il aurait ensuite rejoint l’apôtre Jude afin d’aller tous deux prêcher en Perse (autrefois empire Parthe). Ils moururent ensemble en martyres. Simon le Zélote fut sauvagement scié en deux par des païens, en Arménie ou en Perse, selon une tradition de l’église d’Orient.

Cet apôtre est souvent considéré comme quelqu’un de particulièrement sage et de mature, certainement en raison de son âge mais aussi de son parcours de vie.

Traditionnellement, l’attribut principal de Simon le Zélote est la scie, objet de son martyre. On retrouve notamment cette représentation dans les églises de Saint-Jean-de-Latran et Saint Achille-et-Nérée, à Rome. Également à Florence, dans la Basilique della Santissima Annunziata.

Il est aussi parfois représenté tenant un livre à la main ou un phylactère, en référence aux Évangiles, ou une croix.

De nombreuses représentations le montrent également en compagnie de son fidèle ami l’apôtre Jude.

Dans la tradition catholique, il est fêté le 28 octobre, en même temps que l’apôtre Jude. Chez les orthodoxes, il est fêté le 10 mai. Simon le Zélote est considéré comme le patron des scieurs (en référence à son martyre).

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *