saint thomas

Saint Thomas

Thomas est un juif originaire de Galilée dont le nom signifie « jumeau » en langue araméenne. Il est aussi appelé Thomas le didyme dans l’évangile selon Jean car son nom traduit en grec est « Didymos ».

Thomas est particulièrement connu pour ses doutes et ses questions, ce qui lui vaut le surnom d’incrédule ou encore de sceptique, car il est celui qui ne croit que ce qu’il voit. Lors de la Cène, lorsque Jésus dit « Quant au lieu où je vais, vous en savez le chemin (Jn 14:4) », Thomas lui répond « Seigneur, nous ne savons même pas où tu vas. Comment en connaîtrions-nous le chemin ? ».

Lors de la résurrection de Jésus, il doute encore une fois. Cependant, il est aussi le premier a appeler le Christ « Mon Seigneur et mon Dieu » lorsque ce dernier ressuscité montre ses mystérieuses marques de crucifixion. Ce n’est d’ailleurs qu’en voyant le côté transpercé qu’il prononce ces mots. Jésus lui répond alors « Parce que tu m’as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru ! » (Jn 20, 24-29).

Thomas est aussi connu pour son courage et sa détermination à suivre le Christ, un trait de caractère que l’on remarque notamment lorsque Jésus se rend à Béthanie pour ressusciter Lazare et que l’apôtre dit aux autres « Allons-y nous aussi, pour mourir avec lui ! ».

Après la Crucifixion, Thomas aurait envoyé Addaï (ou Judas Thaddée), un des disciples de Jésus, dans la ville de Philippe, en Macédoine, afin que ce dernier prêche la bonne parole. Cette demande avait été faite par Abgar V, roi d’Édesse, auprès de Jésus afin que ce dernier vienne prêcher dans son royaume.

D’après le texte chrétien des Actes de Thomas, l’apôtre quitta Antioche aux alentours de l’an 37 et partit évangéliser plusieurs provinces d’Asie, dont le nord de la Perse et l’Inde. Lorsqu’il arriva dans la ville de Taxila (région du Gandhara),  il gagna les faveurs du roi Gondopharès Ier et accomplit de nombreux prodiges. Il quitta le pays à la mort du roi.

Il se rendit ensuite au Kerala, en Inde du sud à la fin de l’an 52. Il fonda 7 églises au Kérala, au Tamil Nadu et au Sri Lanka.

Avec d’autres apôtres, Thomas fut également témoin des derniers moments de vie de Marie et de son Assomption.

Thomas aurait été tué aux alentours de l’an 70, d’un coup de lance dans le dos alors qu’il priait dans une grotte montagneuse située près de Madras, en Inde. Aujourd’hui, l’endroit est appelé Mont Saint-Thomas. Ses reliques se trouveraient sous la basilique Saint-Thomas à Chennai.

Chez les catholiques, la Saint Thomas est fêtée le 3 juillet mais certaines églises occidentales le fêtent encore le 21 décembre. En Inde, il est célébré de façon particulièrement cérémonieuse. Il est considéré comme le saint patron qui conserve la foi sans pour autant se départir du doute.

Thomas est généralement représenté portant une épée ou une lance, objets évoquant son martyre. On peut aussi le voir avec la fameuse ceinture de la Vierge.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *