jacques le mineur

Jacques le Mineur

Fils d’Alphée et de Marie, frère de l’apôtre Jude, Jacques d’Alphée est un Juif originaire de Nazareth. 11ème et avant-dernier apôtre de Jésus, il est appelé Jacques le Mineur dans la tradition chrétienne, afin de le distinguer de Jacques le Majeur qui fut choisi avant lui.

Connu pour son caractère doux, patient et secret, il est particulièrement proche de Jésus qui le présente ainsi : « Mon parfait ami d’enfance, celui qui fut mon frère pendant notre jeunesse ». Il lui ressemble également de façon troublante.

Jacques le Mineur est présent aux principaux évènements de la vie du Christ mais s’enfuit lors de la crucifixion. Cependant, Jésus lui apparut après sa résurrection.

Sur demande de Jésus, il fut le premier évêque d’Israël et restera à cette place pendant plus de 30 ans. Il est parfois surnommé le Juste en raison de sa sainteté : « Il a toujours conservé sa virginité et sa pureté entière. Nazaréen, c’est-à-dire consacré à Dieu dès sa naissance, il ne coupa jamais ses cheveux ni sa barbe, n’usa ni de vin, ni bains, ni d’huile pour oindre ses membres, ne porta point de sandales, n’usa pour ses vêtements que du lin. Ses prostrations à terre dans la prière étaient si fréquentes que la peau de ses genoux s’était endurcie comme celle du chameau. Son éminente sainteté lui valut le surnom de Juste par excellence. »

Il serait décédé en l’an 62. Le grand prêtre Hanan II aurait profité de la mort du procurateur Festus et de la nomination de son successeur Albinus pour faire lapider l’apôtre. Cependant, selon Flavius Joesèphe, il aurait plutôt été poussé du haut de la terrasse du Temple puis achevé à coups de bâton.

Il est souvent représenté avec une massue ou un bâton noueux, représentant l’objet de son martyre. La majeure partie de ses reliques se situe à Rome, dans la basilique des Saints-Apôtres.

Chez les catholiques, il est fêté le 3 mai.

Il semblerait cependant que ce personnage soit à l’origine de nombreuses interrogations car le prénom Jacques revient de nombreuses fois et sous différentes formes. On le distingue évidemment de Jacques le Majeur mais des doutes subsistent quant à savoir si Jacques le Mineur, Jacques d’Alphée et Jacques le Juste seraient une seule et même personne ou plusieurs.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *